Christian COURREGES

Christian Courrèges vit et travaille à Paris. Il enseigne à l’Ensad. Il s’attache à réaliser des portraits de personnes appartenant  à des groupes constitués et parfois plus informels, arborant les signes ou les attributs de leur fonction ou de leur condition. 

En 2015, il participe à la Première Biennale des Photographes du Monde Arabe Contemporain à l’Institut du Monde Arabe (Paris) et en 2016, il expose à la Photography Biennale of Tianshui. 

Serge Daney, en 1992, résumait la portée et la profondeur du travail de Courrèges qui se cache sous l’apparente simplicité de ces portraits en noir et blanc :

“Ce sont des couples. En principe des couples. Ou des familles, des petites tribus (…). Comme si tous ces personnages comparaissaient un à un ou deux par deux devant nous avec l’espoir insensé que nous n’allons pas voir que ce n’est pas vrai, que ce ne sont pas des couples, qu’ils viennent juste de se rencontrer et que s’ils posent, c’est pour faire plaisir au photographe, pour jouer au « comme si ».»

previous arrow
next arrow
Slider